Faq/Writer/122/fr

From The Document Foundation Wiki
< Faq‎ | Writer‎ | 122
Jump to: navigation, search

Lorsque je clique dans un tableau ou dans un texte comportant des puces, une barre d'outils apparaît et me gêne.

Les barres d'outils dans LibreOffice sont dynamiques, c'est-à-dire qu'elles s'adaptent au contexte. Ainsi, lorsque le curseur se trouve dans un tableau ou dans un paragraphe comportant des puces, des barres de boutons contenant les outils spécifiques aux tableaux ou puces apparaissent. Par défaut ces barres sont flottantes, c'est-à-dire qu'elles ne sont pas ancrées à un côté de la fenêtre et qu'il est possible de les placer où bon nous semble.

L'inconvénient d'une barre flottante est que parfois elle masque la zone de travail. Pour remédier à ce problème il faut :

  • soit déplacer la barre, mais elle risque de masquer une autre zone ;
  • soit fermer la barre, mais elle réapparaîtra à la prochaine entrée dans un tableau ou un paragraphe à puces.

Pour définitivement régler le problème il est possible d'ancrer la barre d'outils :

  • lorsque la barre est visible, cliquez sur la zone de titre de la barre et faites glisser vers un bord (droite, gauche, haut ou bas) ;
  • un rectangle indique comment elle va se placer par rapport aux autres barres ;
  • relâchez la souris quand la barre est en bonne position

Ainsi, chaque fois qu'elle apparaîtra, elle reprendra cette position. Cependant, son apparition/disparition peut engendrer une variation de la taille de la zone de travail, ce qui est désagréable. Pour empêcher ce comportement, ancrez la barre d'outils dans le prolongement d'une barre présente en permanence.

Une solution plus radicale consiste à faire disparaître la barre d'outils en question, non pas en cliquant sur la croix de la barre, mais en décochant le menu Affichage ▸ Barres d'outils ▸ Tableau ou Puces et numérotation. Mais alors l'accès rapide aux commandes correspondant au contexte est perdu. Il est possible de revenir en arrière en recochant les barres d'outils au moment où elles devraient apparaître.