Nouveautés de LibreOffice 3.4

From The Document Foundation Wiki
Jump to: navigation, search

A propos de cette page

Il s'agit d'un brouillon des travaux en cours, qui servira à construire les notes de version lors de la sortie.

A quoi doit ressembler une bonne fonctionnalité ici :

  • Elle possède une description, ainsi qu'une manière, pour le lecteur novice, de trouver et de jouer avec cette nouvelle fonctionnalité. Visez une personne à moitié endormie, qui ne connait quasiment rien du produit. Ainsi, s'il s'agit d'un nouvel élément de l'interface utilisateur, soyez très explicite sur sa localisation (par exemple, Menu ▸ Format ▸ Caractères ▸ Position[onglet] ▸ "90 degrés" conduit aux éléments modifiés). Bien entendu, vous jugez votre fonctionnalité importante, et pensez que tout le monde devrait être attentif au "dialogue des propriétés des Formes Automatiques extensibles" - mais souvent les types qui prennent les aperçus d'écran et qui écrivent les notes ne le sont pas.
  • Elle crédite les auteurs principaux - ajoutez-les simplement entre parenthèses à la suite de la fonction, où vous pouvez.
  • Si la fonctionnalité peut être présentée grâce à un fichier exemple / test - particulièrement pour les nouvelles fonctions d'importation, il serait fantastique d'avoir un lien vers ce fichier de test, utilisable pour mettre en valeur au maximum la fonction. C'est une aide appréciable pour faire de bons aperçus d'écran, et permet aux testeurs de bien faire leurs tests.

Merci par avance pour votre participation au remplissage de cette page !

Writer

  • Nouvelle ombre portée dégradée pour mettre en évidence les pages de Writer, avec des couleurs configurables dans les options. Pour un aperçu, démarrez simplement Writer, et admirez l'ombre sous la page. (Sébastien Le Ray)
  • Support des couleurs et des styles de ligne pour les colonnes et les lignes de séparation des notes de pied de page. Cela améliore la compatibilité de LibreOffice avec ODF. (Cédric Bosdonnat)
  • Ajout du mode Caractères Grecs pour les puces et la numérotation. (Pantelis Koukousoulas)
  • Le support du rendu des polices Graphite a été complètement réécrit pour utiliser un nouveau moteur plus rapide ; il est maintenant plus stable et au moins 10 fois plus rapide. Pas besoin de modifier les polices ou documents existants. (Keith Stribley, Martin Hosken, SIL International)

Calc

  • Restylage du dialogue de Déplacement / Copie de feuille (Edition ▸ Feuille ▸ Déplacer/Copier), afin d'améliorer l'ergonomie. (Joost Eekhoorn, Christoph Noack)
  • Support de l'autofiltre par feuille : il est maintenant possible de définir un autofiltre par feuille, sans créer manuellement, avant la définition de l'autofiltre, des zones de base de données nommées. Précédemment, Calc ne supportait qu'un autofiltre par document, causant la disparition des autofiltres créés avant, même sur des feuilles différentes (à moins que des zones nommées aient été créés auparavant). (Markus Mohrhard)
  • Fignolage de la couche de dessin, pour améliorer la précision du repositionnement et du redimensionnement des objets de dessin. (Caolán McNamara, Red Hat, Inc.)
  • Réécriture massive de la manipulation de références externes : Le code de manipulation des références externes a été réécrit significativement, afin de régler un grand nombre de défauts dans le calcul de formules contenant des références externes, et pour augmenter la performance du cache de données, particulièrement lors du référencement de grands champs de données. (Kohei Yoshida)
  • Zones nommées dans un contexte local : Précédemment, Calc supportait les zones nommées uniquement de façon globale, autrement dit, toutes les zones nommées étaient disponibles dans tout le document, sans se soucier de la feuille courante. Dans la version 3.4, Calc supporte les zones nommées localement pour chaque feuille. Le dialogue de zones nommées (Insertion ▸ Noms ▸ Définir) a été modifié pour refléter ce changement. (Kohei Yoshida)
  • Sous-totaux multiples dans une même feuille : il est maintenant possible de définir plus d'un sous-total dans une feuille via Données ▸ Sous-totaux. Précédemment, définir un second champ de sous-total supprimait le premier s'ils étaient dans la même feuille. (Kohei Yoshida)
  • Préserver les liens OLE vers d'autres documents Excel lors de l'importation d'un document Excel. Les liens OLE sont convertis en références externes à l'importation. Précédemment, Calc ignorait les liens OLE, et les cellules qui en contenaient déclenchaient une erreur lors de l'importation.(Kohei Yoshida)

Impress / Draw

  • Amélioration de l'export HTML avec une galerie d'images miniatures des diapos sur la page du contenu. (Julien Nabet, Michael Meeks)
Présentation HTML avec une galerie d'images miniatures exportée par Impress


Pilote de données

  • Support d'un nombre illimité de champs : Précédemment, le Pilote de données ne supportait que 8 colonnes / lignes / champs de données et 10 champs de page. La version 3.4 lève cette restriction et permet un nombre illimité de champs de chaque type. (Kohei Yoshida)
  • Zone nommée comme source de données : avec la 3.4, il est maintenant possible d'utiliser une zone nommée comme source de données pour le Pilote de données. Ceci permet, par exemple, l'ajout de nouvelles lignes à la source de données et de mettre à jour la table du Pilote de données pour refléter les nouvelles données, sans changer manuellement la source de données dans le dialogue du Pilote de données. (Kohei Yoshida)
  • Réécriture interne : l'implémentation interne du Pilote de données a été significativement réécrite afin de régler plusieurs régressions, particulièrement au sujet du rafraichissement des tables du Pilote de données. (Kohei Yoshida)

Impress / Draw

  • Amélioration de l'exportation HTML avec une galerie d'images miniatures des diapos dans la page du contenu. (Julien Nabet, Michael Meeks)

Filtres

  • Réécriture des filtres d'importation / exportation de fichiers flat ODF depuis Java vers C++, avec une grande augmentation de vitesse à la clé. Essayez de sauvegarder votre document Writer comme fichier ".fodt". (Peter Jentsch)
  • réécriture substantielle des filtres de format des anciens fichiers StarOffice (avant 2000), en enlevant tout le code d'exportaition ; les filtres sont maintenant plus petits et en lecture-seule, et cela enlève des entrées inutiles du dialogue "Enregistrer sous". (Pierre-André Jacquod)

Changements du noyau

Interface graphique (GUI)

  • Support initial de Unity et support du menu global. (Alberto Ruiz for Canonical Ltd.)

Libreoffice-unity.png

  • Aperçus des polices internationalisées : dans la liste déroulante de sélection de police, les fontes adaptées à un usage avec un script spécifique, comme Arabe, Hébreu, etc. montrent maintenant un aperçu supplémentaire de texte dans le script en question. Voir avant et après. (Caolán McNamara, Red Hat, Inc.)
  • Tri naturel : Les menus listent leurs entrées dans un ordre de tri naturel, c'est-à-dire que "Titre 10" apparait maintenant dans la liste directement après "Titre 9", au lieu de "Titre 1". Voir avant et après. (Sébastien Le Ray) - apparemment, celle-ci n'est pas implémentée dans la RC.
  • Autocorrection : Taper "http:" au début d'une phrase n'insère plus la Majuscule automatique. Les URL de ce genre sont maintenant exclues de l'autocorrection. (Sébastien Le Ray)
  • Rendu du texte : Amélioration du rendu du texte sous Linux. Le texte est maintenant dessiné via Cairo, avec les mêmes options de lissage que les autres applications utilisant Cairo. Résultat : le texte dans LibreOffice est rendu de la même manière que le reste du bureau. Voir un aperçu d'exemple quand le lissage de l'ensemble du bureau est activé. (Caolán McNamara, Red Hat, Inc.)
  • Adaptation plus agréable aux thèmes de pointeurs de souris sous Linux. (Kurosawa Takeshi)
  • Amélioration de l'intégration des thèmes gtk+, donnant à LibreOffice un aspect plus natif. Concerne les séparateurs de menus, les problèmes avec la touche Alt, les boutons à bascule, et plein d'autres détails de rendu des widgets. Voir Comparaison. (Lucas Baudin)
  • La barre d'outils Rechercher se comporte maintenant bien plus à la manière d'applications comme Firefox ou Evolution - masquée par défaut, elle apparait en bas du document quand l'utilisateur presse Ctrl+f, elle est aussi plus large afin d'accueillir plus de texte. Voir description détaillée et aperçu d'écran. Pour le dialogue de Rechercher et Remplacer, Ctrl+Alt+f est utilisé. (Jan Holesovsky)
  • Largeur et style de bordure séparés pour Writer, Calc et Impress. (Cédric Bosdonnat)
  • Ajout de nouveaux types de bordures 3D, afin d'améliorer la compatibilité avec de nombreux formats de fichiers, incluant ODF. (Cédric Bosdonnat)
  • Nuanciers : Ajouter et supprimer des nuanciers de couleurs est maintenant possible. (Rob Snelders)
  • Passer en boucle les changements de casse (raccourci ⇧ Shift+F3) : solution du bogue tdf#32559 (Bálint Dózsa)

Performance

  • Démarrage plus fluide sous Linux : nous affichons maintenant l'image de démarrage (splashscreen) avant de lire toutes les données de l'application, permettant un affichage plus rapide du splash et un code plus propre. (Michael Meeks)
  • Suppression de l'approche "BmpColorMode" pour la gestion des thèmes d'accessibilité, inadaptée et inutile. Réduction de la taille des thèmes et des données en double en isolant les icônes à contraste élevé dans leur propre thème. (Chris 'mordocai' Carpenter, Sebastian Spaeth)
  • Suppression de 150 icônes redondantes, pour faire le ménage. (Joachim Trémouroux, Andrew C. E. Dent)
  • Déplacement des conversions d'encodage de texte rarement utilisées dans une librairie à part, économisant à peu près 1 Mo de RAM. (Jan Holesovsky, Michael Meeks)
  • Fuite dans fontconfig sous Linux : Fuite liée à la gestion des polices résolue, économisant à peu près 800 ko de RAM, en fonction du nombre de polices installées. (Caolán McNamara, Red Hat, Inc.)
  • Réduction de l'installeur Windows de plus de 30 Mo, en utilisant de meilleures méthodes de compression. (Kálmán „KAMI” Szalai)
  • Suppression de 624 fichiers de palette traduits, maintenant traduits à l'exécution. (Andras Timar)
  • Suppression de la couche de support de compatibilité avec les anciennes API Win32 non-unicode de Windows 9x. (Jesús Corrius)

Autres

  • Quand le document est encrypté avec un mot de passe, on peut maintenant changer le mot de passe pendant que le document est ouvert, depuis Fichier ▸ Propriétés ▸ Général ▸ Changer de mot de passe. Le bouton est activé seulement si le document est encrypté avec mot de passe. (Kohei Yoshida)
  • LO-3.4 peut être installé en parallèle avec LO-3.3 sous Linux. Notez que la configuration utilisateur est partagée, et que les deux versions peuvent être lancées en même temps.

Nettoyage de code

  • Suppression des dépendances à stlport dans le code. (Fridrich Strba)
  • Suppression de nombreux DECLARE_LIST au profit de STL et augmentation de ptr_container. (Joseph Powers, Rafael Dominguez)
  • Plusieurs milliers de lignes de commentaires en allemand, traduites en anglais. (Christina Roßmanith, Albert Thuswaldner, ...)
  • Milliers de fichiers "exécutables" incorrects réparés. (Francisco Saito)
  • Plus de 5000 lignes de code obsolète supprimées [Writer/Calc/Impress] (Kayo Hamid)
  • Utilisation de SAL_N_ELEMENTS [Writer/Calc/Impress/Base] (Kayo Hamid)
  • Avertissements de Cppcheck résolus. (Kayo Hamid)

Traduction

  • Data Pilot est maintenant appelé Pivot Table. (En français, Pilote de données est conservé)
  • Ajout des langues Beembe (bek), Bekwel (bkw), Kituba (mkw), Lari (ldi), Mbochi (mdw), Teke-Ibali (tek), Teke-Tyee (tyx), and Vili (vif) (République du Congo). Les dictionnaires Hunspell spell checker dans ces langues sont maintenant utilisables dans LibreOffice. (Andras Timar)
  • Ajout des données de locale Portuguese (Angola) (pt_AO). (Andras Timar)
  • Mise à jour des dictionnaires en allemand : orthographe, césure et synonymes.